• G1 - Chapitre 10

    -Ensuite, j’ai voyagé, parfois seul, parfois avec Grenat et Cobalt. Et maintenant, je suis devenu plus fort, je pense avoir une chance si jamais je revois Durian, Indigo et Orgeat. Voilà, tu sais tout… Acheva Onyx.

    Serena était émue en entendant le récit de son mari, et le prit dans ses bras.
    -Mon pauvre chéri… Je ne sais pas quoi te dire, c’est vraiment affreux ce que tu as vécu à cause de ce vampberry…

    -C’est vrai. Mais heureusement, je t’ai, toi, mon amour. Et j’ai aussi Cobalt et Grenat, ce sont vraiment des amis tels qu’on en voie rarement de nos jours. Ils m’ont vraiment aidé quand j’avais besoin d’eux.
    -Tu as raison, j’ai pu le constater quand tu me les as présentés. Mais tu ne sais pas ou sont tes trois ennemis ?
    -D’après ce que je sais, ils sont à l’étranger pour le moment.


    -Pourquoi n’irais-tu pas à leur rencontre maintenant pour te venger ?
    -Parce que j’aurais du mal à les retrouver, et si jamais ils s’attendent à me voir, ils pourraient me tendre un piège et je risquerais de me faire avoir. A un contre trois, le combat sera déséquilibré… Et je ne me sens pas encore en confiance. Je préfère attendre le bon moment…
    -Tu as raison, il vaut mieux attendre d’être prêt.
    -Ca me rappelle, tu m’avais dit que tu avais vécu un moment à Bridgeport, non ?


    -Oui, j’avais tenté la chance en tant qu’actrice pendant deux ans, mais ça ne m’a pas plu, alors j’ai déménagé ici pour être écrivain. Tu connais la suite.


    -Oui, et j’aime beaucoup cette suite. Affirma Onyx.
    -Moi aussi mon chéri.


    Et cette longue conversation se termina par un baiser.

    Quelques mois plus tard, Serena acheva le roman sur lequel elle travaillait depuis un moment et le proposa à des éditeurs.
    Ce premier livre marcha très bien, et elle ne tarda pas à travailler sur une autre histoire.

    Quatre ans passèrent… Ce fut le temps mis pour qu’Onyx et Serena aient leur premier enfant.
    Grenat n’avait pas menti en disant qu’ils auraient du mal à fonder une famille.


    Coton avait grandit et n’était plus un chaton.


    Les neufs mois passèrent à la fois vite et lentement. Onyx était déjà gaga du futur enfant.
    Ce fut un fils qui naquit. Ses parents l’appelèrent Thunder Night.
    Comme sa mère, il était né humain.


    Le bébé devint un bambin et ses parents lui apprirent à aller au pot, parler et marcher.


    Il aimait beaucoup les histoires que lui lisait son père et les chatouilles de sa mère.

    Ce fut à cette période que le couple eu un autre enfant.


    Onyx était toujours aussi gaga lorsque sa femme attendait leur deuxième enfant.
    Serena mit au monde une petite fille qu’ils nommèrent Moon Shadow.


    La petite, contrairement à Thunder, était née vampberry, et ça ce voyait surtout à partir du moment où elle devint une bambine.


    Ses parents lui apprirent également à aller au pot, à parler et marcher.


    Comme son frère à l’époque elle aimait beaucoup les histoires et les chatouilles.


    Thunder aussi avait grandit.


    C’était un enfant adorable qui avait hérité de sa mère le goût de la peinture, car en plus d’être écrivain, elle peignait de temps en temps des toiles pour le plaisir.


    Il aimait aussi beaucoup jouer avec sa petite sœur.


    -Je suis vraiment heureuse, mon chéri.
    -Moi aussi, mon amour.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Novembre 2014 à 06:12

    Ohhh ils sont trop mignons les bébés :D

     

    quelle belle famille, j'espère que Durian ne viendras pas tout gacher bad

    2
    Mercredi 12 Novembre 2014 à 07:43

    Je suis d'accord avec toi Lina, ils sont mignons comme tout ces petiots ^^

    Oui, espérons qu'il ne gâcheras pas tout ce Durian no

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :